Le matin, entre les enfants et le petit déj, pas facile de se pomponner comme on le voudrait. Pourtant, se sécher les cheveux est une étape importante de notre routine, à ne pas négliger pour entretenir sa belle chevelure. Mais comment adopter la bonne technique et les bons gestes pour ne pas arriver au travail les cheveux dégoulinants ou mal coiffés ? Voici quelques astuces pour bien se sécher les cheveux au sèche-cheveux, sans les abîmer, même avec un sèche cheveux puissant.

Éviter la surchauffe en protégeant ses cheveux

Mettre en route le sèche-cheveux dès la sortie de la douche n’est pas une bonne idée. Un bon séchage des cheveux commence pas leur protection. Il faut toujours bien essorer ses cheveux avant de commencer le séchage pour éliminer l’excès d’eau. Étant plus fragiles lorsqu’ils sont mouillés, il est conseillé de les enrouler délicatement dans une serviette, de pas trop la froisser pour ne pas les abîmer.

De plus, afin de bien préparer ses cheveux au séchage, il est vivement conseillé d’utiliser un produit thermo-protecteur. Ces produits se présentent sous la forme de mousses ou de sprays et recouvrent l’ensemble de la chevelure d’un film protecteur, ce qui empêchera la chaleur d’agresser vos cheveux et vous aidera pour le coiffage. Lors du séchage de vos cheveux, même avec un produit protecteur, maintenez votre sèche-cheveux à environ 20cm de votre chevelure pour ne pas les agresser ou vous bruler le cuir chevelu.

Étapes par étapes, on sèche les cheveux avec les bons gestes

Lorsque vos cheveux sont prêts à affronter la chaleur, place aux différentes étapes du séchage. Il est préférable de commencer la tête penchée en bas, afin de bien sécher les mèches de dessous, celle de la nuque notamment, et de ne pas les oublier. Sécher vos cheveux la tête en bas permettra aussi de leur donner du volume, en décollant toutes les racines. Vous pourrez ensuite ajuster chaque mèche lors du brushing.

L’utilisation de la brosse n’est pas obligatoire lorsque vous commencez à vous séchez les cheveux. Des mouvement trop brusques peuvent entraîner leur casse. Commencez donc par des mouvements continus sur l’ensemble de votre chevelure afin de sécher progressivement vos cheveux. Lorsque vos cheveux commencent à être secs, à environ 80%, vous pouvez prendre votre brosse et commencer le brushing.

De plus, le mode froid du sèche-cheveux n’est pas à négliger. Il aide les cuticules du cheveux à se refermer et permet ainsi d’éviter les frisottis. Une astuce à prendre en compte avant d’éteindre votre appareil.

La qualité du sèche-cheveux à ne pas négliger

Chaque type de cheveux réagit différemment à la chaleur, il est donc important de bien choisir son sèche-cheveux. Cette étape vous permettra d’adapter votre sèche-cheveux à l’utilisation que vous en faites mais aussi à votre type de cheveux. On opte de préférence pour un appareil à plusieurs vitesses et températures. On fait aussi attention à sa prise en main pour qu’il soit facile à manier, surtout si l’utilisation est quotidienne.

Enfin, concernant la puissance du sèche-cheveux, mettez-le au plus fort lors de la phase de pré-séchage, puis baisser l’intensité progressivement jusqu’à qu’ils soient secs. Pour un brushing, il est conseillé d’utiliser une grande puissance pour bien détendre le cheveux et de toujours séchez ses cheveux dans le sens de la fibre capillaire, du haut vers le bas en faisant en sorte que le sèche-cheveux soit toujours parallèle à la mèche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here