Quelquefois, il est difficile de choisir entre la brosse soufflante et le sèche-cheveux pour se coiffer. Or, les cheveux méritent un soin particulier car ils reflètent la santé et accentuent la beauté. Afin de pouvoir opter pour le bon matériel, il est important d’en connaître l’usage.

Sèche-cheveux vs Brosse soufflante

Si le sèche-cheveux est un appareil à température variable qui sert à accélérer le séchage des cheveux fraîchement lavés, la brosse soufflante reprend également les mêmes rôles, avec une circulation d’air, également à température variable. L’utilisation d’un sèche-cheveux requiert une brosse indépendante. La brosse soufflante, quant à elle, est motorisée, il est possible de se coiffer avec, avec une seule main.

Le sèche-cheveux est équipé d’embouts en forme de bec concentrant la chaleur sur une surface réduite en longueur pour la réalisation des brushings. La brosse soufflante s’agrippe aux boucles pour diffuser une chaleur douce, dans une surface élargie pour un séchage uniforme des cheveux.

Les avantages de la brosse soufflante

La brosse soufflante peut servir de complément au sèche-cheveux, en séchant, en donnant du volume, en lissant ou en bouclant les cheveux. Elle permet de gérer un seul outil pour un résultat identique grâce à sa fonction 2 en 1. Simple ou rotative, la brosse soufflante diffuse un air chaud qui aide à modeler les cheveux en les séchant. La brosse soufflante rotative permet même d’étirer une mèche et de sculpter les cheveux sans les emmêler. Elle tourne dans 2 sens pour pouvoir former des mèches vers l’intérieur ou l’extérieur.

Les critères pour choisir une brosse soufflante

Les premiers critères de choix d’une brosse soufflante sont la nature des cheveux et la fréquence d’usage. Viennent ensuite le nombre de têtes et les effets obtenus. La brosse plate et large sert à peigner les longs cheveux. La brosse ronde à petit diamètre est destinée à faire des boucles, ou à lisser des cheveux fins.

La qualité est un critère non négligeable dans le choix. Cela s’applique au matériau de fabrication. La céramique et la tourmaline s’avèrent être les meilleurs matériaux qui confèrent l’aisance à la manipulation. Ces matériaux permettent une répartition homogène de chaleur et un meilleur glissement pour avoir des cheveux doux et brillants.

Un variateur de température aiderait l’utilisateur à obtenir la chaleur qu’il faut sans brûler les mèches. Il faut également tenir compte de la puissance globale du matériel, et surtout privilégier l’équipement qui n’utilise pas la technologie ionique. Cette dernière entraîne une décharge électrique statique sur les cheveux. Un outil avec une touche d’air froid assure une coiffure bien fixée, et une longue tenue.

Quelques conseils pour un choix judicieux

Outre les critères cités ci-dessus, il est important de veiller à ce que le cordon d’alimentation du matériel soit assez long pour plus de confort d’utilisation. L’outil doit aussi intégrer la fonction air froid pour le séchage des cheveux fins, secs ou abîmés. Au même titre, la fixation des brushings dépend de la variation de températures, surtout pour les cheveux longs.

Le meilleur moyen d’utiliser son appareil est de procéder par étapes en commençant par faire un shampoing puis un après-shampoing ou un masque. La première phase de séchage doit se faire avec une serviette. Ensuite, l’utilisation d’un produit thermo-protecteur (gel hydratant, crème ou sérum), sera utile pour gainer les cheveux et pour les protéger de la chaleur. Des cheveux bouclés et lisses seront traités de bas en haut pour décoller les boucles et leur donner du volume. Des cheveux ondulés seront traités avec les pointes en premier, puis en séchant de haut en bas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here