Très appréciés pour leurs bienfaits naturels, pour le délicat parfum qu’ils répandent dans une pièce et pour leur design très varié, les diffuseurs d’huiles essentielles permettent d’allier l’utile à l’agréable. Mais comment se servir correctement de ces précieux objets ?

Chacun ses besoins !

Il convient de se demander quel est le but de cet achat. Pratiques pour désodoriser sa voiture par ventilation, de petits diffuseurs se branchent sur l’allume-cigare ! On dépose quelques gouttes d’huile sur un buvard qui s’insère, que l’on jette fréquemment.

D’autres modèles fonctionnent à la chaleur douce, ils coûtent une trentaine d’euros. Ils sont parfaits pour une chambre et se nettoient facilement. Ils existent en version électrique (recommandé pour la chambre), ou sous forme de poterie à bougie.

Les modèles à brumisation se caractérisent par leur nappe de brume blanche, parfois colorée de Leds. Tous les 3 jours il est nécessaire de le vider complètement pour nettoyer la pastille métallique grâce à un coton-tige et du vinaigre. Il est indiqué pour les pièces de 30m2.

Si vous souhaitez bénéficier d’un apport thérapeutique maximal, et cela dans un appartement de 50m2 environ, alors les appareils à nébulisation vous conviendront (ce sont aussi les plus chers). Il faudra le nettoyer entre deux utilisations. On vide la verrerie pour y verser 10 gouttes de nettoyant spécial, et on diffuse 5 minutes.

Comment choisir ses huiles essentielles ?

L’idéal est d’opter pour des huiles essentielle bio, afin d’optimiser le bienfait des plantes. Leur utilisation n’est pas sans danger, il faut également penser au bébés, fragiles, et aux animaux domestiques. Les chiens et chats sont allergiques à une trentaine d’huiles, il faut donc se renseigner. Vous pouvez choisir une plante ou une fleur qui vous convient ou opter pour des mélanges qui permettent d’allier les propriétés entre elles. On en mettra 6 gouttes dans le diffuseur.

Les utilisations les plus courantes sont pour s’apaiser, pour combattre la déprime, pour se tonifier ou pour mieux respirer.Pour favoriser le sommeil on optera donc pour le mélange Mandarine/Ravintsara/Citron. Afin de lutter contre la déprime, une synergie Mandarine/Lavande est conseillée ; afin de se tonifier, Tree Tea / Citron et pour faciliter la respiration on choisira plutôt Thym/Ravintsara.

Attention … ne pas mettre ces plantes dans un diffuseur : Ajowan, Aneth, Cade, Curcuma, Fenouil Doux, Gaulthérie Odorante, Hélichryse Italienne, Lavandula Stoechas, Lédon du Groenland, Romarin à Verbénone, Sauge à feuilles de Lavande et Tanaisie Annuelle.

Un apprentissage des plantes passionnant

Si vous souhaitez mieux développer votre culture concernant l’aromathérapie, ne hâtez pas le mouvement. Vous pouvez commencer avec un diffuseur modeste, explorer les différentes huiles essentielles et enfin créer vos propres mélanges d’huiles et comprendre leur synergie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here