La kettlebell est un accessoire de fitness, de crossfit ou encore d’haltérophilie. On utilise cette boule lestée et dotée d’une poignée pour se muscler. A l’origine, c’est un poids traditionnel russe qui était fabriqué en fonte, très lourd et avec une poignée fixe. Elle permet d’obtenir des résultats rapides que ce soit au niveau musculaire ou cardio-respiratoire mais elle doit être utilisée avec précautions.

Les avantages de la kettlebell

En réalisant des exercices adaptés, l’utilisation de la kettlebell permet de muscler l’ensemble du corps. Avec une pratique régulière, les muscles prennent rapidement du volume mais on gagne aussi en force, en réactivité et en équilibre. La kettlebell n’est pas une haltère classique puisqu’elle est munie d’une poignée fixe et que son centre de gravité est forcément à l’extérieur de la main. On peut donc faire des mouvements de balancier qui sont impossibles avec des haltères.

Elle est également très compacte et peut être manipulée facilement pour réaliser les différents exercices. Les mouvements de balancier permettent de solliciter de nombreux muscles ; l’ensemble de la musculature est sollicitée tout en étant obligé d’absorber la force et de la réorienter pour conserver l’équilibre. Selon la vitesse et l’amplitude des mouvements, le gainage est plus ou moins important. L’utilisation de la kettlebell permet également d’améliorer le système cardio-vasculaire tout en travaillant la coordination et l’équilibre.

Elle peut être utilisée pour une grande variété d’exercices ainsi que pour des exercices spécifiques. On a des exercices rapides ou balistiques et des exercices lents ou grinds. Les premiers visent à développer la puissance, la réactivité et l’endurance. Les seconds permettent de travailler la résistance ainsi que la force pure.

Les inconvénients de la kettlebell

Les exercices à réaliser avec une kettlebell sont plus ou moins difficiles. Ils sont fortement déconseillés pour toute personne qui souffre de douleurs dorsales et il est toujours recommandé d’avoir l’avis d’un médecin avant toute pratique. La kettlebell a un poids déterminé qui augmente de 2 ou 4 kg à chaque fois. On ne peut donc pas ajuster le poids au kilo près.

Les mouvements sont techniques et doivent être réalisés correctement. Le dos et les jambes permettent à la force de s’exprimer et il faut veiller à garder un bon placement. Lorsqu’elle est mal utilisée, la kettlebell peut entrainer des décalages posturaux ou musculaires et des dissymétries dans la musculature puisqu’il s’agit le plus souvent de mouvements unilatéraux. Balancer une kettlebell peut être difficile au début, surtout qu’il faut en permanence garder une bonne posture. La colonne vertébrale doit toujours rester droite et il faut soulever le poids avec ses jambes et non avec son dos.

Contrairement à des haltères classiques, l’utilisation de la kettlebell nécessite un espace suffisamment important. Les bras sont étendus au maximum et il vaut veiller à ne pas toucher une autre personne ou un mure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here