Lors d’une manucure, ou même lors d’un simple entretient des ongles, le pousse-cuticule est un objet très utile. Il permet de repousser les cuticules afin de libérer l’ongle de ces petites peaux qui ont tendance à venir le recouvrir.

L’utilisation du pousse-cuticules

Il est possible de prendre soin de ses ongles chez soi, chaque jour, pour avoir de belles mains, sans avoir besoin d’aller chez la manucure. Pour cela, le pousse-cuticules – ou repousse cuticules – est l’objet dont il faut se munir. Il s’agit d’un bâton de buis – bien qu’il soit possible d’en trouver en verre, en acier ou en plastique – qui va permettre de repousser délicatement les peaux qui auront recouvert les ongles.

Il est conseillé de tremper ses mains dans de l’eau chaude, cela permet de ramollir les cuticules, avant de commencer le travail des cuticules. Entourez la pointe du bâton avec un morceau de coton (cela évite les risques de blessures) et commencez à dégager les ongles des cuticules en poussant dessus délicatement.

A quoi cela sert-il ?

Repousser les cuticules a plusieurs buts. Tout d’abord, esthétique : les cuticules mal entretenues donnent une impression de laisser-aller et de négligé. On repousse donc ces petites peaux dans le but d’avoir des ongles bien nets, plus soignés. Cela permet également de rallonger les ongles, de donner une impression de longueur – surtout lorsque l’on a des ongles courts.

Le pousse-cuticules peut être utilisé plusieurs fois par semaine, afin de toujours avoir des ongles nets et bien entretenus, chez soi. Pour parfaire l’entretient, il est possible de se procurer une crème hydratante ou une huile émolliente, qui va nourrir l’épiderme.

Pourquoi utiliser un pousse-cuticules ?

S’il s’agit de repousser les cuticules, n’importe quoi devrai faire l’affaire ! Mais non. Car le pousse-cuticules est créé de manière à ne pas faire mal lorsque l’on pousse fort et s’enveloppe très bien dans un morceau de coton. Alors, pourquoi pas un coton-tige ? Parce que le bout biseauté du pousse-cuticules est assez fin pour pouvoir faire un travail de qualité, même lorsqu’il est enveloppé de coton.

Le coton-tige, lui, ne sera pas assez fin pour effectuer ce travail. Il est nécessaire d’avoir un bout fin, pour bien repousser les cuticules, sans quoi le travail ne servirait à rien.

Les différents pousse-cuticules sont en verre, en acier, en plastique et en bois. Le verre, très fragile et cassant, peut avoir certains inconvénients. L’acier peut être plus blessant que le bâton de buis, même avec du coton. Le plastique et le bois, eux, offrent une manucure tout en douceur, sans risques de blessures.

Il est important de veiller à désinfecter cet instrument après chaque utilisation, pour éviter les risques d’infection. Le pousse-cuticules passe régulièrement sous la peau et peut donc être vecteur d’infections s’il est mal entretenu. Les cuticules sont la partie de l’ongle qu’il est nécessaire de travailler régulièrement, surtout sur les mains. Les mains sont très visibles et rendent une impression immédiate sur une personne, bonne ou mauvaise.

Veiller sur ses cuticules, les entretenir, c’est également faire attention à son image.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here