Accueil Hygiène et Santé Le Blog hygiène & santé A quelle heure pratiquer la luminothérapie ?
Hygiène et Santé Le Blog hygiène & santé A quelle heure pratiquer la luminothérapie ?

A quelle heure pratiquer la luminothérapie ?

La luminothérapie est un moyen de pallier les carences de soleil durant la saison hivernale. Ce manque de soleil provoque une baisse de la production de substances stimulantes et éveillantes et entraîne une fatigue chronique et une dépression. Il est facile, grâce à la luminothérapie, de remédier au manque de soleil : cela consiste en des lampes diffusant une lumière blanche très intense, proche de celle du soleil en terme de luminosité, puisqu’elle peut diffuser une lumière de 10 000 lux. Le minimum recommandé est 2000 lux par jour. Le traitement peut être pratiqué à la maison. Il suffit de bien cerner ses besoins et d’appliquer le traitement aux heures qui conviennent à vos problèmes.

Dans quels cas peut-on avoir besoin de la luminothérapie ?

C’est la lumière qui tient éveillé. A la nuit tombée, la température du corps se refroidit, rendant celui-ci plus propice à l’endormissement. C’est pour cette raison que nous nous sentons plus fatigué l’hiver. L’horloge biologique se dérègle, car les besoins du corps ne sont plus synchrones avec les heures de la journée. Le même problème se retrouve pour les personnes qui travaillent de nuit, qui se lèvent et se couchent tôt (les alouettes), ou qui se lèvent et se couchent tard (les hiboux). La luminothérapie peut aider l’horloge biologique à se réguler. Par exemple, dans le cas des alouettes, le problème qui surgit est l’impossibilité de tenir en société après le dîner. Dans le cas des hiboux, c’est se lever pour aller travailler qui va être compliqué. La luminothérapie, appliquée à certaines heures, permettra de réguler tout cela.

La luminothérapie, un moyen de réguler l’horloge biologique

La luminothérapie permet un prolongement des journées ensoleillées. Appliquée le matin pendant le petit-déjeuner, en plein mois de janvier, elle permet à la personne souffrant de fatigue ou de dépression, de développer des substances stimulantes qui la feront croire en plein soleil. C’est une bonne façon d’arriver en forme au travail. C’est excellent pour les hiboux, qui, par contre, éviteront de faire ce traitement le soir, afin de pouvoir se coucher plus tôt. Les alouettes, en revanche, utiliseront de préférence la luminothérapie le soir, dès la tombée de la nuit, afin de prolonger leur soirée.

Elles se réveilleront donc un peu plus tard le lendemain, et peu à peu, pourront tenir plus longtemps après le dîner. La luminothérapie est aussi pratiquée dans certaines entreprises. Les personnes qui en ont besoin peuvent avoir une lampe de luminothérapie sur leur bureau, pour les heures les plus « critiques » de la journée (matin et début d’après-midi). Il faut néanmoins éviter de l’utiliser en fin d’après-midi. Les travailleurs de nuit l’apprécieront également à des heures où le sommeil vient naturellement, c’est-à-dire une partie de la nuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here