Très peu de femmes enceintes ont le temps de faire de l’exercice, et de surveiller leur ligne. En effet, elles sont occupées par des rendez-vous médicaux, et bien plus encore. Pourtant, il s’agit d’une activité physique très importante qui leur maintiendra en pleine forme avant, pendant et après leur grossesse. Pour ce faire, elles peuvent opter pour un vélo elliptique, qui est un sport compatible avec la grossesse.

Besoin de motivation ?

Si vous avez besoin de motivation, voici quelques avantages qu’ont les femmes enceintes qui travaillent fréquemment avec un vélo elliptique:

– réduction du risque de diabète gestationnel ;
– soulagement contre l’hypertension artérielle ;
– régulation de l’excès de poids ;
– réduction des douleurs dans le corps ;
– gain en énergie ;
– retour plus rapide à la forme d’avant la grossesse après l’accouchement ;
– à priori, les enfants ont moins de chances d’attraper plus tard du diabète ou d’être obèses.

Pourquoi faire du sport avec un vélo elliptique ?

Il convient tout d’abord de noter que contrairement à la majorité des machines de sport que l’on rencontre en salle, le vélo elliptique ne cause pas de chocs au niveau des divers organes ni au niveau des articulations. Les mouvements réalisés sont harmonieux et ne sont à l’origine d’aucun traumatisme chez le futur bébé. Il s’agit par ailleurs d’un sport complet qui permet de faire travailler tous les muscles du corps de la personne qui le pratique. Ce type d’activités est fortement conseillé chez les femmes enceintes.

Comment travailler en douceur ?

Vous avez juste besoin de 30 minutes par jour pour réaliser de l’exercice cardiovasculaire, des étirements et de la musculation dont vous avez besoin. Il ne vous reste plus qu’à bien vous organiser.

Vous pouvez faire du vélo elliptique entre 3 à 5 jours par semaine, ou bien de la marche, de la natation ou du vélo d’appartement. En cas de besoin, n’hésitez pas à diviser vos séances d’entraînement avec des périodes de travail de 10 à 15 minutes. Vous pouvez également faire une séance de musculation durant 30 minutes environ, que vous diviserez par tranche d’une ou de 2 minutes (selon vos dispositions). Ces séances de musculation peuvent être effectuées 2 à 4 fois par semaine. Vous pouvez utiliser des haltères, des bandes, ou bien le poids de votre corps (les squats).

Il est primordial de réaliser quelques étirements après chaque séance d’entraînement (de musculation ou de cardio). Cela vous permettra de bénéficier d’un retour au calme progressif. Concentrez-vous sur le bas du dos, l’arrière et l’avant des muscles de la cuisse, et sur la poitrine.

Où faire votre sport ?

De nombreuses femmes enceintes ont souvent du mal à trouver un lieu adéquat pour la pratique de leur sport quotidien. Nous vous conseillons donc d’aménager un coin tranquille de votre maison, à l’exemple de votre bureau, pour en faire une salle de sport. Il est toutefois important de prendre certaines précautions au fur à mesure que votre grossesse évoluera. Si vous êtes par exemple au troisième trimestre de votre grossesse, et que vous souhaitez faire des squats, veuillez à plier vos jambes de quelques centimètres seulement.
Surmonter quelques obstacles de la grossesse

Pensez à faire vos exercices un peu tôt dans la journée, pour combattre la fatigue. Si vous avez fréquemment des nausées, notez à quel moment elles sont les plus dures et évitez de faire des exercices à ce moment précis. Évitez surtout de pratiquer du sport avec un ventre vide.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here