Échantillons gratuits de produits de beauté : pourquoi les commerçants n’en donnent plus depuis juillet ? Voici les détails de cette mesure

Publié le
Échantillons gratuits de produits de beauté : pourquoi les commerçants n’en donnent plus depuis juillet ? Voici les détails de cette mesure

Les commerçants n'ont plus le droit d'offrir des échantillons gratuits de produits de beauté

Les échantillons gratuits sont les grands appâts utilisés par les commerçants pour avoir de nouveaux clients. Malheureusement, depuis le 1er juillet, les commerçants n’ont plus le droit d’en donner.

Pourquoi les commerçants n’ont plus le droit de donner des échantillons gratuits ?

Depuis le début du mois de juillet, les échantillons de produits de beauté comme les parfums, les crèmes et les soins cosmétiques ne circulent plus autant qu’avant. En effet, les commerçants ont la formelle interdiction d’en distribuer à moins que le client en fasse la demande. Par ailleurs, tout cela relève entièrement de l’article 22 de la loi sur la lutte contre le dérèglement climatique. “La loi décrète qu’au plus tard le 1er juillet 2022, il est interdit de fournir à un consommateur, sans demande expresse de sa part, un échantillon de produits dans le but de lui vendre ces derniers.

Dans le cas d’une remise d’échantillon sur demande expresse, si cela est matériellement possible, il est proposé au consommateur de fournir lui-même le contenant nécessaire au recueil de l’échantillon dans le respect de la réglementation applicable aux produits concernés”. Par ailleurs, cette loi concerne absolument tous les commerces de produits de beauté.

Quels sont les avantages et les inconvénients de cette loi ?

Tout d’abord, il faut savoir que cette loi est à but écologique. En effet, dans sa démarche, cette loi réduit donc le gaspillage et l’impact des publicités sur l’environnement. En effet, comme nous le savons tous, malheureusement ces échantillons gratuits sont emballés dans du plastique.

Or, au moment du triage, ce dernier a du mal à être reconnu par les machines de tri. Il en devient donc impossible de les recycler. Cela constituera alors un amas de poubelles non-recyclables qui entassent les ordures, mais qui finissent parfois dans les méandres de l’environnement. Cette loi est donc parfaite dans la mesure où elle lutte contre le plastique.

A lire aussi : Comment éclaircir ses cheveux de façon naturelle ? Voici la nouvelle astuce tendance à adopter dès cet été !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Fonbofonbo (@fonbofonbo)

A découvrir : N’utilisez surtout pas cette crème pour hydrater votre peau cet été ! Son utilisation peut être dangereuse pour votre peau.

Mais malheureusement, quelques clients ont du mal à être en accord avec cette loi. En effet, acheter un produit cosmétique sans même pouvoir le tester relève de l’impossible surtout lorsque le produit en question coûte relativement cher. Mais la loi a quand même été clémente et laissera les clients avoir un échantillon à leur demande. Cependant, le client est obligé de fournir lui-même le contenant nécessaire au recueil de l’échantillon.

D’ailleurs, cette loi inquiète particulièrement aussi les associations d’aide aux plus démunis. En effet, ces associations recueillaient ces échantillons pour les donner aux sans-abris qui n’ont pas forcément les moyens de s’offrir des produits d’hygiène.

Photo of author
A propos de l'auteur
36ans et maman de 2 magnifiques enfants, je vous partage tous mes coups de coeur et mes découvertes mode, beauté, forme au fil de mes envies. J'y glisse également quelques conseils qui je l'espère, serviront au plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Mise à jour de l'article le